08 février 2018

13h15-14h00 Circuits Courts
Qu’est-ce que “l’économie bleue” ?

Gunter Pauli, entrepreneur belge considéré comme le pape du développement durable, a développé l’économie bleue. Il explique en quoi consiste le concept.

INTERVIEW

Bleu comme “le ciel, l’océan…”. Mais surtout comme la Terre. C’est dans une volonté de protéger la planète bleue que Gunter Pauli, un entrepreneur belge considéré comme le pape du développement durable, a développé le concept d’économie bleue. Mais, “si vous n’aimez pas le bleu, vous changez la couleur”, plaisante-t-il dans l’émission Circuits Courts, sur Europe 1. L’idée, en revanche, reste la même.

Trois points essentiels. Gunter Pauli la résume en trois points : “Un, on utilise ce que l’on a de disponible localement. Deux, on ne génère que des plus-values. Trois, on répond aux besoins de la société, en incluant la résilience, le bonheur et la santé.” Le constat à l’origine de ce résultat est le suivant : “Je suis convaincu que si nous ne transformerions pas fondamentalement la société, soit avec des produits tout à fait innovants, soit avec une transformation du modèle d’affaires, on arrive jamais à répondre aux besoin de tout le monde. Tout le monde, c’est la nature et c’est nous. Les deux !”

C’est une “grande crise” qui a provoqué chez Gunter Pauli cette volonté de développer ce modèle économique. Il avait fondé la société de détergents “verts” Ecover avant de découvrir que l’huile de palme utilisée pour fabriquer ses produits provoquait la déforestation de forêts. “J’avais construit l’usine écologique. (…) J’étais reconnu, je recevais même des prix. (…) Et tout à coup, je me rends compte que je suis responsable de la destruction d’une forêt tropicale, je suis responsable de la destruction de l’habitat d’orangs-outans”, se souvient-il.

“Le modèle qui fait du bien.” Il est donc “allé visiter Greenpeace” en leur proposant de “faire campagne” avec lui, contre sa propre entreprise. C’est à ce moment-là que Gunter Pauli est passé de l’économie verte à l’économie bleue, “le modèle qui fait du bien”.