25 septembre 2019

INFO EUROPE 1
Qui sont les 150 citoyens qui composent la Convention citoyenne pour le climat ?

L’objectif est que, d’ici fin janvier, les citoyens formulent des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique.

C’était l’une des réponses d’Emmanuel Macron à l’issue du Grand Débat national : 150 citoyens tirés au sort pour participer à la décision publique. Ca y est, le tirage est bouclé pour former une convention citoyenne sur le climat. Une convention qui va se mettre en place début octobre pour répondre à une question : comment réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici 2030. Qui sont ces 150 citoyens ?

150 Français choisis parmi plus de 250.000 personnes appelées depuis le début du mois, et selon des critères bien définis pour que la convention soit la plus représentative possible de la société française. D’abord, 52% de femmes contre 48% d’hommes, répartis selon 6 tranches d’âge comprenant des mineurs à partir de 16 ans. Des citoyens aux origines sociales très diverses, avec des personnes non diplômées. Toutes les catégories sociaux-professionnelles sont représentées, y compris des personnes en situation de grande pauvreté.

Enfin, ces citoyens sont issus de toutes les régions en fonction du poids des territoires

Et le but, c’est qu’à l’issue de la convention fin janvier, les citoyens formulent des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique. Ils se pencheront notamment sur la question sensible d’une nouvelle hausse de la taxe carbone à partir de 2021. Ces propositions, soumises au président et au gouvernement pourront faire l’objet d’un règlement, d’une loi ou d’un référendum.