3 octobre 2018

8h15 - L'interview politique d'Audrey Crespo-Mara
Redoine Faïd “fera l’objet d’une surveillance extrêmement étroite”, assure Nicole Belloubet

Tôt mercredi matin, Redoine Faïd, l’homme le plus recherché de France, a finalement été arrêté par les forces de l’ordre, trois mois après son évasion spectaculaire. La garde des Sceaux a réagi sur Europe 1.

INTERVIEW

Fin de cavale pour Redoine Faïd. Trois mois après son évasion en hélicoptère de la prison de Réau, en Seine-et-Marne, le bandit multirécidiviste, condamné à 25 ans de prison pour avoir organisé le commando de braqueurs à l’origine de la policière municipale Aurélie Fouquet, a finalement été interpellé par les forces de l’ordre, à 4h30 mercredi matin, dans une cité de son fief de Creil, dans l’Oise. Nicole Belloubet a réagi à cette arrestation attendue sur Europe 1.

Redoine Faïd “a été placé en garde à vue. Une garde à vue qui sera sûrement assez longue. Il sera incarcéré et jugé pour cela. Je ne peux pas vous dire ce qu’il encourt. Mais nous allons le placer dans un établissement hautement sécurisé, et il fera l’objet d’une surveillance extrêmement étroite”, a indiqué la ministre de la Justice à Audrey Crespo-Mara, mercredi matin sur Europe 1.