05 mars 2019

8h15 - L'interview politique d'Audrey Crespo-Mara
Richard Ferrand : “L’enjeu, c’est de mettre l’Europe en marche”

À un peu moins de trois mois des élections européennes, le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand s’aligne en tout point sur la tribune publiée lundi soir par le président de la République.

INTERVIEW

Dans une tribune adressée aux citoyens européens et diffusée lundi soir dans les 28 pays membres, Emmanuel Macron décline une série de propositions pour l’Union européenne, et appelle à une “renaissance européenne”, à un peu moins de trois mois des élections européennes.

“Nous voulons ‘mieux’ d’Europe”. Pour Richard Ferrand, invité d’Audrey Crespo-Mara mardi sur Europe 1, si l’Europe est évidemment “nécessaire”, “elle ne fonctionne pas bien, à bien des égards”. Ainsi, pour le président de l’Assemblée nationale, “l’enjeu, c’est de mettre l’Europe en marche.” Dès lors, les propos tenus par Emmanuel Macron dans sa tribune ne donnent aucunement raison aux populistes, qui dressent eux aussi le constat d’une Europe défaillante, en proie aux incohérences et à d’infinies lenteurs. “Les populistes veulent moins d’Europe. Nous, nous voulons ‘mieux’ d’Europe. C’est ça la différence. Il faut plus d’Europe concrète, plus d’Europe dans la vraie vie C’est ça notre combat”, martèle le député LREM du Finistère.