8 Août 2017

7h45 -  L'invité d'Antoine Genton
Soldes : “Il faut complètement repenser le dispositif”

Le bilan à nouveau mitigé des soldes d’été relance le débat sur une réforme du dispositif.

INTERVIEW

Les soldes d’été s’achèvent mardi et le bilan est “médiocre”, se désespère Bernard Morvan, président de la Fédération nationale de l’habillement, dans la matinale d’Europe 1. Si trois Français sur quatre ont fait de bonnes affaires à cette période, le marché reste “en régression depuis neuf années”. “Nous, indépendants, perdons des parts de marché”, déplore-t-il.

“Remettre de l’ordre”. Pour le chef de file de la Fédération, si les chiffres sont régulièrement mauvais lors des soldes, c’est lié à une multiplication de facteurs. “Il y a un problème de date, de durée, de rythme”, liste-t-il. “Je pense qu’il faut remettre tout à plat et reconsidérer le dispositif complètement. (…) Nous ne sommes pas pour avancer les dates de soldes, ni pour les reculer, nous sommes pour restaurer un système qui a perdu beaucoup de sens depuis plusieurs années”. Pour Bernard Morvan, le problème vient aussi et surtout des soldes flottants. “Il faut remettre de l’ordre : la filière de l’habillement doit arrêter de faire ces périodes de réductions tout au long de l’année”, considère-t-il.

De son côté, même si cette proposition ne fait pas consensus dans la filière, Bernard Morvan prône  quatre périodes de soldes calquées sur les saisons, et passer de 84 jours de soldes par an à 70 jours. Une proposition qui sera discutée lors de la concertation que le ministre de l’Economie et des finances, Bruno Le Maire, ouvrira en septembre pour évaluer et réformer le dispositif des soldes en France, pour une application dès janvier 2018.