23 mai 2019

20h-22h - Musique! - Emilie Mazoyer
Sting sur le réchauffement climatique : “C’est le problème le plus important de l’histoire”

En marge de la présentation de son nouvel album “My songs” jeudi sur Europe 1, la star britannique est revenue sur l’un de ces engagements : la lutte contre le réchauffement climatique. 

INTERVIEW

La star britannique lance vendredi son nouvel album solo My Songs, où il reprend ses meilleurs tubes, réarrangés. Mais Sting, c’est aussi un engagement autour des enjeux contemporains. A l’origine de la création de l’Association pour la forêt vierge en 1988, il fait part une nouvelle fois de son engagement contre le réchauffement climatique, jeudi au micro d’Emilie Mazoyer dans Musique !.

“Aujourd’hui, on fait face à un problème plus existentiel : le réchauffement climatique. C’est le problème le plus important de l’histoire”, a tenu à souligner l’ancien chanteur de The Police.

Au cours de sa carrière, la star n’a cessé de s’engager pour différentes causes. Il y a un an, Sting n’avait pas hésité à qualifier les dirigeants européens de “lâches”, par rapport à leur gestion de la crise des migrants. Dans les années 1980, la chanson Russians, tirée de son premier album solo, marquait l’engagement du chanteur britannique contre la Guerre Froide.

“Nous, les gens, on ne peut pas changer la façon dont le bateau va dans l’iceberg”

“Rien n’arrivera tant que les politiciens ne reconnaîtront pas ce fait (le réchauffement climatique) et qu’ils ne feront rien. Nous, les gens, on ne peut pas changer la façon dont le bateau va dans l’iceberg. Il faut des changements politiques importants”, affirme le musicien et auteur-compositeur-interprète.

Mais la star britannique l’assure : elle “garde espoir”. “Ma stratégie dans la vie, c’est d’être toujours optimiste. Quand les choses commencent à se gâter politiquement, il faut garder un sens de l’espoir”, encourage Sting. De l’espoir, il en donnera sûrement au public de la Seine Musicale dès mardi, pour le lancement de sa tournée “My Songs Tour”.