01 Septembre 2017

Valérie Trierweiler a reçu le soutien d’Alain Delon après sa rupture avec François Hollande

La journaliste, ancienne compagne de François Hollande, a confié vendredi au micro d’Europe 1 avoir reçu des messages de soutien de l’acteur après son séjour à l’hôpital en 2014.

INTERVIEW

C’est un homme brisé. Valérie Trierweiler a interviewé Alain Delon pour Paris Matchaprès la disparition lundi de Mireille Darc, recueillant les premières confidences exclusives de l’acteur et ancien compagnon de l’actrice. Un échange poignant, dans lequel l’interprète du Guépard se dit “prêt à partir” à présent que l’un des grands amours de sa vie est mort.

Un soutien inattendu. Des confidences que la journaliste, ex-Première dame, a pu obtenir grâce au lien de confiance qu’elle a tissé avec Alain Delon ces dernières années, l’acteur l’ayant soutenue dans un moment particulièrement difficile de sa vie, comme elle l’a confié vendredi au micro de Bonjour la France, sur Europe 1. “Il avait fait une première démarche auprès de moi, dans un moment critique de ma vie… après la rupture avec François Hollande et mon passage à l’hôpital”, avoue-t-elle.

Deux amis réunis par un lien de douleur. “Il avait déjà envoyé des mots, alors que je ne le connaissais pas personnellement. Il avait été touché par ça [la rupture, ndlr]”, explique Valérie Trierweiler qui ajoute : “Je dois dire qu’il s’est toujours comporté en véritable gentleman avec moi”.

“Notre relation s’est faite, chacun, sur une souffrance”, analyse la journaliste. “Il a été là pour moi, alors qu’il ne me connaissait pas. Je lui en suis très reconnaissante. Si je peux être là pour lui, dans son moment de douleur et de chagrin, je le serai aussi”, conclut-elle.