24 octobre 2018

Versement des aides sociales : Jacqueline Gourault promet “un geste pour les départements”

La ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a assuré mercredi, dans la matinale de Nikos Aliagas sur Europe 1, que le gouvernement allait venir en aide aux collectivités sur la prise en charge de certaines allocations.

INTERVIEW
Étranglés par les coupes budgétaires, les départements réclament de la part de l’Etat des aides financières supplémentaires, notamment sur le versement de certaines allocations qui, en théorie, devraient déjà être remboursées à l’euro près aux collectivités responsables de leur versement, ce qui est souvent loin d’être le cas. “Nous allons faire un geste pour les départements”, a affirmé mercredi Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, au micro de la matinale de Nikos Aliagas sur Europe 1.

Un fossé entre les collectivité et l’Etat sur les dépenses sociales. “C’est normal. Depuis tant d’années, les départements ont pris en charge toutes ces allocations et un gap, un fossé, s’est de plus en plus agrandi entre ce qu’ils ont versé et ce que l’Etat leur rembourse”, a reconnu l’ex-vice-présidente du Sénat.

Vers un accord sur les allocations individuelles de solidarité. “Nous avons déjà un accord sur les MNA (la gestion des mineurs non-accompagnés, ndlr), Il y a un accord qui va se faire à mon avis sur les allocations individuelles de solidarité”, souffle Jacqueline Gourault, qui se refuse néanmoins à donner plus de détails à ce stade. “Je ne peux pas vous dire de chiffre. C’est une négociation que nous sommes en train d’avoir avec les départements”, balaye-t-elle. Elle évoque toutefois la nécessité d’une “péréquation” entre les collectivités, laissant ainsi entendre que les départements les plus pauvres pourraient bénéficier d’un soutien plus important.