4 novembre 2019

8h15- L'interview politique de Sonia Mabrouk
Violences à Chanteloup-les-Vignes : “C’est insupportable et l’Etat est aux côtés des habitants”, assure Julien Denormandie

Samedi, des violences urbaines ont éclatées à Chanteloup-les-Vignes. Des policiers ont été pris pour cible par une trentaine de personnes, et le chapiteau d’un cirque associatif a été incendié. 
INTERVIEW

Des violences urbaines ont éclaté samedi soir à Chanteloup-les-Vignes dans les Yvelines. Des policiers ont été pris pour cible par une trentaine de personnes, victimes de jets de projectiles, tirs de mortiers et jets de cocktail Molotov. Le chapiteau d’un cirque associatif a été incendié. Dans les Yvelines, depuis plusieurs semaines, les scènes de guérilla urbaine se multiplient. 

Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, était l’invité sur Europe 1 de Sonia Mabrouk. “Je suis aux côtés des habitants, l’Etat est à leurs côtés, aux côtés des élus locaux et de la maire qui fait un boulot remarquable”. “Ce qu’il s’est passé est insupportable, a poursuivi le ministre. L’Etat doit être intransigeant face à ces groupes qui commettent des actes inqualifiables. Parce que s’en prendre aux sites culturels, aux écoles il y a quelques temps, aux lieux où les gens viennent chercher un emploi est intolérable. L’Etat doit être encore plus fort pour accompagner ceux qui subissent le plus, c’est-à-dire les habitants.