05 février 2018

Europe Matin
Zaz, Juliette Armanet, Jeanne Cherhal : Véronique Sanson adoube la nouvelle génération

La chanteuse était l’invitée d’Europe matin lundi, à quelques semaines de ses concerts à la Seine Musicale, les 13 et 14 avril.

INTERVIEW

Invitée d’Europe matin, Véronique Sanson en a profité pour évoquer la nouvelle génération. Celles qui se réclament d’elle ou les autres, simplement influencées par les décennies de carrière de la chanteuse. Au premier rang desquelles Zaz. “Une fille formidable”, estime l’interprète de Besoin de personne. “Elle a un timbre de voix absolument unique, c’est une grande improvisatrice”, a notamment salué la chanteuse.

“Juliette Armanet est formidable”. Véronique Sanson est également revenue sur la reprise d’Une drôle de vie par de Leïla Bekhti et Géraldine Nakache en 2009, dans le film Tout ce qui brille. “Cela m’a énormément touché”, raconte la chanteuse. “Je trouve ça génial que certains pensent que la chanson a été composée pour le film”. Autre reprise qui avait particulièrement ému l’artiste, celle de Jeanne Cherhal. En 2012, sur scène, cette dernière avait rejoué l’album Amoureuse, sorti 40 ans plus tôt.

“C’était vraiment un cadeau. J’ai écouté les paroles de mes chansons, dites par une autre, et ça n’avait pas le même sens”, se souvient Véronique Sanson. “On comprend quelques fois ce que l’on a écrit 20 ans après”, ironise l’artiste. Une autre chanteuse de la nouvelle génération, Juliette Armanet, dont le premier album est sorti en 2017, se réclame de Véronique Sanson. Et elle le lui rend bien. “Juliette Armanet est formidable : la pureté même de sa voix”, insiste Véronique Sanson.