12,1 millions de salariés au chômage partiel : “On est proche du palier”, espère Muriel Pénicaud

Invitée d’Europe 1 mercredi matin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud a affirmé que 12,1 millions salariés en France bénéficiaient à ce jour du chômage partiel.

Confinement oblige, les chiffres du chômage partiel ont explosé en France depuis la mi-mars. 12,1 millions de salariés bénéficient de ce dispositif à ce jour, a affirmé la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, invitée d’Europe 1 mercredi matin, précisant que 998.000 entreprises en avaient fait la demande. “On est proche du palier, je l’espère”, a-t-elle ajouté

Participation réduite à partir de juin

Le chômage partiel garantit aux travailleurs 84% de leur salaire net (100% au niveau du Smic), que l’Etat et l’assurance-chômage remboursent intégralement aux employeurs dans la limite de 4,5 Smic. Mais le gouvernement entend réduire sa participation à compter de juin, afin d’inciter à la reprise d’activité dans le cadre du plan de déconfinement. “A partir du moment où le moteur économique peut redémarrer, il est logique que l’on accompagne la reprise de l’activité, mais que les employeurs contribuent”, a estimé la ministre. 

Le chômage partiel maintenu “à taux plein” dans certains secteurs

Elle a évoqué une contribution “raisonnable” et “progressive”, dont la hauteur “n’a pas encore été décidée”. “Mon but, c’est de ne pas avoir de rupture. On a protégé massivement, mais maintenant le mieux pour protéger, c’est le retour à l’emploi”, affirme Muriel Pénicaud. 

Comme annoncé il y a quelques jours, la ministre du Travail a confirmé que les secteurs qui ne peuvent pas opérer par décision administrative continueront, eux, à pouvoir bénéficier du chômage partiel pour leurs salariés, et à taux plein. L’hôtellerie, la restauration, et l’événementiel sont notamment concernés.