30 novembre 2020

22h20 - L'interview Eco - Emmanuel Duteil
5G en France : Orange annonce son lancement “dès le 15 décembre” à Paris

La patronne d’Orange France, Fabienne Dulac, était l’invitée d’Emmanuel Duteil lundi soir. Elle a annoncé sur Europe 1 le lancement de la 5G à Paris “dès le 15 décembre prochain”, ainsi que le déploiement de ce réseau dans plus de 165 villes d’ici la fin de l’année.

Ce n’est plus qu’une question de jours avant de voir la 5G débarquer en France. Si quinze villes de l’Hexagone vont être concernées dès le 3 décembre prochain, la PDG d’Orange France, Fabienne Dulac, a annoncé lundi soir au micro d’Emmanuel Duteil que celle-ci serait aussi lancée à Paris “dès le 15 décembre prochain”. 

“Le déploiement des réseaux prend un petit peu temps et il va falloir changer l’ensemble de notre matériel, alors nous commençons par des villes très denses, où il y aura à terme une saturation du réseau”, a expliqué la patronne du groupe français. “On a commencé par des villes où nous étions prêts, et surtout où nous avions l’autorisation et un dialogue avec les collectivités locales”, a-t-elle poursuivi.

32 grandes villes équipées dès la fin 2021

Concernant la capitale, la 5G sera donc lancée avant la fin de l’année : “Ce sera sur les zones expérimentales où nous avons respecté la charte que la mairie de Paris nous a demandé de respecter”, a assuré Fabienne Dulac. L’édile Anne Hidalgo, qui s’était dite opposée à un moratoire, a en effet finalement opté pour un “panel citoyen” sur le déploiement de ce réseau, qui devra livrer ses conclusions le 5 décembre prochain et définir des garde-fous sur ses usages. La Ville de Paris a donc demandé aux opérateurs que tous les projets de 5G soient transmis à l’Agence d’écologie urbaine (AEU) sous forme de “dossiers d’information Ville de Paris” (DIVP) pour une instruction. 

Fabienne Dulac a également dit être persuadée que la plupart des collectivités locales et mairies arriveront petit à petit au déploiement de ce réseau pour deux raisons : “D’abord du fait de l’Anses, qui va publier [un rapport sur] les impacts sur la santé, ce qui est très attendu dans tous les pays européens même s’il n’y a absolument pas d’inquiétudes. Et puis aussi parce que le dialogue s’est instauré depuis plusieurs mois et il arrive petit à petit au bout.”

Elle a également estimé que dès la fin 2021, un “top 32” sera en place dans le pays, c’est à dire que 32 des plus grandes villes de France seront équipées de ce nouveau réseau. Et pour utiliser la 5G, il faudra un nouveau forfait, d’environ cinq euros de plus que les actuels.