15 février 2021

8H15 : L'interview politique de Sonia Mabrouk
Alexandre Kouchner sur l’affaire Duhamel : “Ma famille a vécu un moment douloureux, éprouvant”

Invité lundi d’Europe 1, Alexandre Kouchner, le demi-frère de Camille Kouchner à l’origine des accusations d’inceste portées contre le politologue Olivier Duhamel, a estimé que ce qui était arrivé à sa famille devait enclencher un “véritable débat de société”.
INTERVIEW

Le livre de sa demi-sœur est à l’origine depuis plusieurs semaines d’un important mouvement de libération de la parole sur un tabou majeur : l’inceste. Invité lundi d’Europe 1, Alexandre Kouchner, enseignant à Sciences Po, et le demi- frère de Camille Kouchner qui a publié La Familia Grande pour dénoncer les faits d’inceste du politologue Olivier Duhamel sur son frère jumeau, a estimé que “ce débat avait échappé” à sa famille.

“Ma famille a vécu un moment tumultueux, douloureux, éprouvant”, confie-t-il, tout en estimant qu’il ne s’agit plus désormais d’un simple fait-divers mais d’un véritable débat de société. “Ce qui compte, ce n’est plus uniquement la vie de ma famille, c’est que nous puissions enfin être à la hauteur de notre République”, explique-t-il. “Je pense qu’il faut voir que ce débat nous a échappé. Il ne s’agit plus de ma famille, il s’agit de l’inceste, de ses ruptures, de ses silences. Il y a un vrai débat de société à avoir”, déclare Alexandre Kouchner. “L’inceste est un crime spécifique qui appelle une réponse pénale extrêmement spécifique”, ajoute-t-il.

Le 9 février, le directeur de Sciences Po, Frédéric Mion, a présenté sa démission après avoir admis auprès du quotidien Le Monde avoir été alerté en 2018 par l’ex-ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, d’accusations d’inceste visant Olivier Duhamel, alors président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), l’un des organismes constitutifs de Sciences Po.