3 décembre 2020

Podcast Europe 1
Au cœur de l’Histoire : une série spéciale pour percer le secret Elizabeth II


Cliquez sur l’image pour écouter le podcast
A partir du jeudi 3 décembre, Europe 1 Studio vous propose un podcast spécial de six épisodes “Au cœur de l’Histoire” pour plonger dans la vie et le règne de la femme la plus connue du monde, mais aussi la plus secrète : la reine Elizabeth II.
PODCAST

Dans “The Crown”, le personnage d’Elizabeth II, interprété par la talentueuse Olivia Colman, dit : “J’ai fait des sacrifices. J’ai effacé qui j’étais. Ce n’est pas un choix, c’est un devoir.” Alors que Netflix vient de lancer la quatrième saison de sa série événement, Jean des Cars vous propose, lui aussi, une série spéciale “Au cœur de l’histoire” : six épisodes pour tenter de découvrir qui est la vraie Elisabeth II, la femme la plus célèbre du monde, mais sans doute aussi la moins connue… Une femme au destin exceptionnel, qui n’aurait pas dû être reine, mais qui s’est acquittée de cette tâche, de ce devoir, avec courage.

Dans la droite ligne des séries thématiques “Les musiciens face au pouvoir”, “Les conseillers de l’ombre” ou encore “Cinq histoires des Etats-Unis”, “Elizabeth II, le destin d’une reine” vous plonge dans la vie de la souveraine qui détient le record du règne le plus long de l’Histoire pour une femme : 68 ans. Un règne marqué par de nombreuses crises, intimes et politiques, mais aussi par de grandes réussites et des évolutions indispensables au sein de la famille royale.

C’est ce parcours fascinant que Jean des Cars vous raconte au fil des six épisodes très documentés du podcast : l’enfance d’une princesse devenue héritière du jour au lendemain après l’abdication de son oncle, son adolescence marquée par la Seconde Guerre mondiale, le couronnement de la jeune reine de 27 ans et les difficultés de son début de règne, une maturité bousculée par des drames personnels et une impopularité croissante qu’il a fallu assumer et combattre… Vous verrez comment les épreuves traversées par Elizabeth II lui ont permis d’asseoir sa légitimité et de maintenir la stabilité de la monarchie britannique, qu’elle incarne aujourd’hui plus que jamais.