29 mars 2021

8h45 - Icônes - Michel Denisot
Cette chanson de Vianney pour Didier Deschamps qui restera secrète

Avant la Coupe du monde 2018 remportée par les Bleus, Vianney a composé une chanson lors d’un déplacement de l’équipe de France, en présence de la femme et du fils de Didier Deschamps. Pourtant, invité d’Europe 1, samedi matin, le sélectionneur a expliqué qu’il refusait, par pudeur, de dévoiler le morceau de son jeune ami.
INTERVIEW

Vianney a-t-il eu un rôle indirect dans la victoire des Bleus au Mondial 2018 ? À première vue, peu de choses rapprochent le chanteur de 30 ans et l’équipe de France de football, double championne du monde. Mais comme l’explique Didier Deschamps, un morceau inédit de l’auteur-compositeur-interprète l’a particulièrement marqué durant la campagne de Russie, menée il y a bientôt trois ans. Au micro Europe 1 de Michel Denisot, samedi matin, le sélectionneur est revenu sur cette anecdote et cette chanson destinée à rester “privée”.

“Vianney a, au-delà du talent d’écriture, cette capacité à pouvoir sortir une chanson rapidement”, a salué Didier Deschamps, qui s’est lié d’amitié avec le chanteur de Pas là ou Je m’en vais, originaire comme lui des Pyrénées-Atlantiques. “C’est un peu personnel, parce que j’ai eu droit à une chanson particulière qui m’a accompagné durant toute la Coupe du monde.”

“Personne ne l’écoutera”

La chanson en question n’a donc jamais été diffusée à la radio ou sur les plateformes de streaming. On sait tout juste, grâce à “DD”, qu’elle a vu le jour “sur un déplacement que Vianney a fait, pour venir à un match, avec un groupe qui était avec lui, dont ma femme et mon fils. Il a décidé d’écrire rapidement et de faire une chanson qui est magnifique, d’ailleurs. Mais personne ne l’écoutera et personne ne saura. Ça reste privé”, a défendu le double champion du monde. 

Car, comme pour de nombreux aspects de sa vie, Didier Deschamps tient à garder le mystère entier sur le contenu de ce texte. “Je n’aime pas trop ouvrir ces portes-là. C’est la réalité : pour vivre heureux, vivons cachés”, a souligné celui qui va tenter de qualifier les Bleus pour le prochain Mondial, cette fois-ci au Qatar, fin 2022. Avec, dans les oreilles, une nouvelle composition de son ami Vianney ?