Coronavirus : “On prête grande attention à la nouvelle législation en Hongrie”, prévient Ursula Von Der Leyen

Invitée de la matinale d’Europe 1, vendredi, la présidente de la Commission européenne, s a assuré garder un oeil sur la nouvelle législation en Hongrie où Viktor Orban s’est accordé les plein pouvoirs pour lutter contre le coronavirus. “Je suis prête à agir si nécessaire”, a-t-elle insisté. 

“Je suis prêt à agir si nécessaire”, a assuré la présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen, ” à propos de la situation en Hongrie dont le président Viktor Orban est parvenu a obtenu les pleins pouvoirs grâce à une loi spéciale votée lundi afin de, selon lui, lutter contre le coronavirus. Il peut désormais gouverner par ordonnance pour une durée illimitée.

“Il y a un nombre conséquent d’Etats membres qui ont mis en place des mesures d’urgence et je le comprends”, a-t-elle admis, précisant toutefois que ces mesures doivent être prises “pour une durée dans le temps limitée et bien définie”, visant “uniquement à protéger la santé des citoyens et permettent une riposte rapide de la part du gouvernement”. 

“Je suis prête à agir si nécessaire”

 

A propos de la Hongrie plus spécifiquement, Ursula Von Der Leyen a assuré que la Commission européenne prêtait “une grande attention à la situation et à la nouvelle législation”. “Nous sommes prêts à agir si nécessaire car il est nécessaire que cette riposte soit proportionnée et limitée dans le temps et surtout qu’elle soit placée sous le contrôle du parlement”, a-t-elle ainsi rappelé, avant d’ajouter : “Nous sommes en dialogue avec le gouvernement hongrois sur ces points, mais, là encore, je suis prête à agir si nécessaire”.