15 décembre 2020

Podcast Europe 1 Studio
Ep 29 : “Black Mirror”, “Sense8”, “Friends”, et les épisodes de Noël dans les séries

SERIELAND RECO – “Black Mirror”, “Sense8”, “Friends”, “Scènes de ménages”, “Bojack Horseman”… dans les séries on fête aussi Noël. Depuis quand ces épisodes spéciaux existent-ils ? Et comment fête-t-on Noël dans les séries ? Eva Roque et son équipe de sérivores, Margaux Baralon, Clémence Olivier, Clement Lesaffre, Magali Butault et Tristan Barraux, vous proposent une sélection des meilleurs “Christmas Special”.

Depuis plusieurs années en Angleterre, aux Etats-Unis et désormais en France, le “Christmas Special”, l’épisode de Noël rythme nombre de nos séries cultes. Il permet aux producteurs de clôturer une série comme l’a fait The Office version britannique signée Ricky Gervais. D’autres productions s’en servent pour marquer une pause entre décembre et fin janvier et pour marquer une temporalité. 

Mais comment fête-t-on Noël dans les séries ? L’esprit de Noël avec son lot de bons sentiments est-il toujours au rendez-vous ? Pour en parler, Eva Roque s’entoure de son équipe de sérivores : Margaux Baralon, Clémence Olivier, Clément Lesaffre, Magali Butault et Tristan Barraux.

SERIELAND vous recommande dans cet épisode :

Un épisode de Noël romantique  : Sense8 sur Netflix

Un Noël flippant : Black Mirror sur Netflix

Une bonne tranche de rire : Friends sur Netflix

Un sapin, des décos mais pas de masque  : Scènes de ménage sur M6

Pour se moquer des traditions : Bo Jack Horseman sur Netflix

Le “Christmas special” inédit : Fais pas ci, fais pas ça sur France 2

Un Noël parfait dans une famille parfaite : La petite maison dans la prairie sur Teva
 

Les épisodes de Noël incontournables de l’équipe de SERIELAND :

Sense 8 : Christmas Special (entre la saison 1 et la saison 2)

Le pitch de la série : 8 personnes sont nées exactement au même moment dans des pays différents et sont connectées les unes aux autres par la pensée. C’est la série des sœurs Lana et Lilly Wachowski, que l’on connaît surtout parce qu’elles ont réalisé Matrix. C’est une série un peu mystique, il faut s’accrocher… 

Pourquoi on vous recommande l’épisode de Noël : c’est littéralement un cadeau de Noël. Il a été mis en ligne le 23 décembre 2016, un an et demi après la fin de la saison 1, et le reste de la saison 2 a été diffusé seulement six mois plus tard. Attention il dure 2 heures, c’est presque un téléfilm de Noël ! C’est un épisode qui prend énormément de libertés avec les codes du “Christmas Special”. Si pendant la moitié de l’épisode, il n’est pas question de Noël, petit à petit on y vient. Au programme :  une bataille de boules de neige à Berlin, un sapin décoré à Mexico, un pull moche à San Francisco, du patinage à Chicago… et une avalanche de bons sentiments. 

Black Mirror : “Blanc comme neige”

Le pitch de la série : Black Mirror est une référence en matière de dystopie. Chaque épisode développe une intrigue différente et imagine toutes les dérives technologiques possibles.

Pourquoi on vous recommande l’épisode de Noël : Blanc comme neige reprend tous les codes du genre pour mieux les tordre. Il neige, deux hommes se parlent devant un feu de cheminée mais ils mangent des conserves et ils ont l’air d’avoir assez peu de conversation. Ils finissent par se raconter des histoires, très loin des contes de Noël. Évidemment, un progrès technologique va mal tourner. On se retrouve avec trois histoires en parallèle toutes plus horribles les unes que les autres. Finalement Black Mirror ne pouvait proposer qu’un anti-épisode de Noël, et c’est réussi.

Friends : “Celui qui se déguisait” (Saison 7 épisode 10)

Le pitch de la série : la sitcom culte des années 1990-2000 raconte le quotidien de Ross, Rachel, Joey, Chandler, Monica et Phoebe, six amis qui évoluent dans un New-York fantasmé.

Pourquoi on vous recommande l’épisode de Noël : Cet épisode, dans lequel Ross, veut sensibiliser son fils Ben à la fête juive de Hanouka et se retrouve déguisé en tatou, un animal exotique à écaille, est extrêmement drôle. Les costumes sont grotesques, les vannes s’enchaînent et Ross est en sans cesse interrompu… Mais la force de l’épisode est aussi d’évoquer un sujet plus sérieux : il est question de transmission, d’acceptation des différentes religions et des différentes cultures. C’est une ode à la tolérance. 

Bo Jack Horseman : “Sabrina’s Christmas wish”

Le pitch de la série : Bo Jack Horseman raconte l’histoire d’un cheval alcoolique et déprimé, ex-star d’Hollywood. Il est connu pour avoir été la vedette de la sitcom Galipettes en famille devenue très hasbeen depuis. On le suit dans son quotidien entouré d’animaux anthropomorphes comme par exemple un labrador, Monsieur Peanut Butter, acteur et ancien rival. Il y a aussi des d’humains comme Todd Chavez, son meilleur ami très feignant.

Pourquoi on vous recommande l’épisode de Noël : Si vous aimez le cynisme et l’humour noir, cet épisode est fait pour vous. Todd propose de regarder un épisode spécial de Galipettes en famille sauf que le cheval est clairement blasé de ce genre de traditions. Bo Jack se moque même généreusement de la fabrication des épisodes de Noël en général et c’est très drôle. 
 

Scènes de ménages : Y aura-t-il des masques à Noël ? 

Huguette et Raymond pourront-ils fêter Noël à plus de six personnes ? La série de M6, qui rassemble en moyenne 4 millions de téléspectateurs chaque soir, propose tous les ans des épisodes qui évoquent les fêtes de fin d’année, en référence au quotidien d’une grande majorité de Français à cette période-là.

Alors que cette année tout le monde s’apprête à fêter Noël de manière un peu particulière, épidémie de coronavirus oblige, Scènes de ménages propose au contraire de retirer les masques. “On ne sera surtout pas collé à l’actualité”, assure Mathieu Laurentin, le producteur exécutif de la série. “Notre mission est de divertir les gens et je crois qu’un Noël sous Covid-19, c’est un Noël un petit peu anxiogène. On n’est pas là pour ça”.