“Il y a un volet solidaire” dans le plan de relance, affirme le patron de Véolia