14 avril 2020

12h-14h- La France bouge- Raphaëlle Duchemin
Jacques Attali : “préparer l’avenir, c’est réorienter notre économie vers les secteurs de la vie”

Au micro d’Europe 1, l’économiste Jacques Attali est revenu sur l’allocution d’Emmanuel Macron lundi soir, et a plaidé pour une refonte de notre système économique, en vue d’accorder la priorité aux secteurs essentielles à la mise en place de bonnes conditions de vie, comme la santé ou l’éducation.

INTERVIEW

“Sachons, dans ce moment, sortir des sentiers battus, des idéologies et nous réinventer, moi le premier.” Dans son allocution lundi soir, Emmanuel Macron à laisser entendre que la crise déclenchée par le nouveau coronavirus devait ouvrir la voie à une refonte de notre système économique. “Depuis un mois, préparer l’avenir c’est réorienter notre économie vers les secteurs de la vie, c’est-à-dire la santé, l’hygiène, l’alimentation, l’éducation et la recherche, tous ces grands secteurs fondamentaux”, relève au micro d’Europe 1 Jacques Attali, le président de la fondation Positive Planet.

Pour l’économiste, la pénurie de masques de protection au moment où le monde traverse une crise sanitaire inédite trahit les égarements d’une économie qui n’a pas accordé la priorité à des domaines essentiels aux conditions de vie. “Pour pouvoir sortir du confinement à un moment raisonnable – mettons dans un mois – il faudrait que la moitié des Français aient des tests et des masques. Cela veut dire qu’il faudrait disposer d’un milliard de masques par mois et de deux millions de tests”, estime Jacques Attali.

“C’est dès maintenant qu’il faudrait – ce qui n’est pas fait– que toute la société se mobilise pour produire des masques et des tests, comme un élément de l’économie de la vie, qui est la clé de l’après.”

“C’est tout de suite que la nouvelle société doit commencer”

Le président de la République a également évoqué la nécessité de repenser la rémunération de tout un chacun. “Il est évident que la hiérarchie des rémunérations n’est pas la bonne dans notre pays. […] Il est scandaleux de rémunérer des gens à un niveau fou quand ils font de la spéculation inutile, alors que les professeurs, les infirmières et tous ceux dont on voit aujourd’hui l’utilité majeure [sont moins bien payés]”, estime encore Jacques Attali. “Si beaucoup de gens sont confinés, les deux–tiers des Français ne le sont pas, et sont exposés ! Cette hiérarchie des revenus doit être changée tout de suite, qu’attend-on pour le faire ? C’est tout de suite que la nouvelle société doit commencer”, conclut-il.