18 août 2020

Lancement de Téléfoot : “Ils sont très attendus”, note Michel Denisot

Invité mardi de “Culture Médias”, le journaliste et ancien patron de Canal+ Michel Denisot a souhaité “tout le bonheur du monde” à Téléfoot, la chaîne de Mediapro, qui devient le nouveau diffuseur majeur du foot français. “Ils sont très attendus”, fait-il remarquer. 
INTERVIEW

C’est le grand jour pour Téléfoot ! À quatre jours de la reprise de la Ligue 1, la chaîne de Mediapro, nouveau diffuseur majeur du foot français, lance sa campagne d’abonnements lundi. Mais ce nouveau venu sur le marché de la télévision sportive payante en France devra faire face à une importante concurrence, alors que les plus importantes compétitions de foot de la saison 2020-2021 sont réparties entre plusieurs chaînes. Invité mardi de Culture Médias, sur Europe 1, l’ancien directeur du groupe Canal+ Michel Denisot a livré son analyse sur cette compétition, et note que Téléfoot est d’ores et déjà sous le feu des projecteurs : “Ils sont très attendus”. 

“Je leur souhaite tout le bonheur du monde”, dit l’ex-présentateur du Grand journal. “C’est formidable de démarrer une chaîne, j’ai connu ça plusieurs fois dans ma vie.” Mais, rappelle Michel Denisot, Téléfoot devra faire face à “une concurrence forte en face (…), avec des chaînes expérimentées”. 

“Il faut dépouiller un peu la production”

Plus globalement, Michel Denisot se montre intrigué par l’arrivée de ce nouvel acteur. “Ça va être intéressant à suivre et de voir l’évolution du traitement du foot”, dit-il. D’ailleurs, cet observateur expérimenté du monde du football a quelques idées de simple téléspectateur pour changer la façon dont les matches sont diffusés. “Je pense qu’il faut dépouiller un peu la production et les commentaires”, explique le journaliste, qui juge qu’actuellement, “il y a trop de statistiques qui interviennent”, ainsi que “trop de caméras”. 

Michel Denisot aimerait, lui, voir “simplifier la retransmission, pour que le jeu soit lisible, plutôt que de montrer la richesse de la production”.