10 septembre 2020

Le Tour de France jugé “machiste et polluant” ? “C’est con”, réagit Michel-Édouard Leclerc

Le maire de Lyon Grégory Doucet (EELV) a qualifié le Tour de France de “machiste et polluant”, s’attirant de nombreuses critiques. “Il faut arrêter ces conneries”, a déclaré jeudi soir Michel-Édouard Leclerc, dont le groupe est un sponsor de la Grande Boucle.
INTERVIEW

Pas touche au Tour de France ! Grégory Doucet, le maire EELV de Lyon, a été vivement critiqué pour avoir qualifié la Grande Boucle de “machiste et polluante”. Michel-Édouard Leclerc, le patron du groupe de distribution, qui est également un partenaire de longue date de la course cycliste, s’est emporté jeudi soir sur Europe 1. “C’est con. À ce moment-là on peut dire ça de tout, d’un match de foot, de tout ce qui est masculin. Pourquoi ne pas le dire aussi de ce qui est uniquement féminin ? Faut arrêter les conneries”, a-t-il réagi.

“On n’a pas besoin d’ayatollahs”

“L’écologie politique, c’est une adhésion, c’est quelque chose de nécessaire. Donc, si on n’y va que sur la contrainte et avec un discours ascétique et apocalyptique, personne n’adhère et on va perdre du temps”, a poursuivi Michel-Édouard Leclerc. “Je crois à la nécessité de faire muter notre système économique pour qu’il soit plus vertueux, mais ce n’est pas la peine de manier les interdits. On n’a pas besoin d’ayatollahs.”