28 avril 2020

6h - 9h30 : La matinale d'Europe 1 avec Matthieu Belliard
Les grands-parents pourront voir leurs petits-enfants “très probablement” avant l’été

Invité de la matinale d’Europe 1 mardi, le président du syndicat de médecins généralistes MG France, Jacques Battistoni, a évoqué le déconfinement des seniors, qui, pour beaucoup, n’ont pas pu voir leur famille depuis plus d’un mois. Selon le spécialiste, en faisant attention, il sera possible de confier bientôt les petits-enfants aux grands-parents. 
INTERVIEW

Avec le déconfinement espéré de la France le 11 mai, dont le plan détaillé sera présenté par Edouard Philippe à l’Assemblée nationale mardi après-midi, beaucoup s’interrogent sur la stratégie de déconfinement des seniors. S’il est désormais possible, sous certaines conditions strictes, de rendre visite à des personnes confinées dans les Ehpad, rien n’est sûr pour les prochains mois. Par exemple, on ne sait pas si les petits-enfants pourront voir leurs grands-parents avant l’été. Mais à cette question, Jacques Battistoni, président du syndicat de médecins généralistes MG France et invité de la matinale d’Europe 1, répond : “Oui très probablement”.

Le port du masque, un “geste de sécurité”

“On voit vraiment qu’il y a un intérêt à le faire et que c’est très important pour les grands-parents de voir leurs petits enfants”, justifie Jacques Battistoni, précisant les conditions dans lesquels ces visites pourront être effectuées “en dehors de cas bien particuliers de patients vraiment fragiles”. Car, si les enfants sont asymptomatiques, cela ne les empêche pas d’être contagieux.

“Les gestes barrières seront parfaitement de mise”, explique le président du syndicat de médecins généralistes MG France. “Ça ne sera pas forcément facile, mais il faut beaucoup mieux se revoir en gardant une distance de deux mètres pour être vraiment prudents en utilisant un masque”. 

Dans certains cas, confier ses enfants à leurs grands-parents

Le masque sera primordial pour éviter de contaminer les personnes âgées, poursuit Jacques Battistoni. “Il faut que la population de ce pays comprenne bien qu’en portant un masque, on va protéger les grands-parents  des microbes qu’on peut leur apporter”, explique le médecin. “C’est un geste de sécurité qu’on fait vis-à-vis d’eux”.

Mais au-delà de simples visites, il sera possible de confier ses enfants à leurs grands-parents dans les prochaines semaines, prédit le président du syndicat de médecins généralistes MG France. “Cela va se faire progressivement, mais il est évident que lorsque les deux parents travaillent et que le mode de garde habituel sont les grands-parents, s’ils ne sont pas très âgés et sont en bonne santé, on va retrouver cette habitude-là”, explique Jacques Battistoni. “Avec certainement l’usage des mesures barrières et le port du masque”, réaffirme-t-il.

Jacques Battistoni précise néanmoins qu’il faudra attention au territoire où on habite, car “il y a des régions qui ont été plus touchées par l’épidémie que d’autres” rappelle le médecin, citant l’Île-de-France et le Grand-Est. “On n’est pas sur du tout ou rien, mais parfois il faudra des mesures plus drastiques”, conclut-il.