09 septembre 2020

Mathias Malzieu : sortir de sa bulle

En 2013, Mathias Malzieu, le chanteur du groupe Dionysos, a failli mourir d’aplasie médullaire, une maladie du sang. Il passe trois mois dans une chambre stérile avant qu’une donneuse ne lui permette miraculeusement de bénéficier d’une greffe. Dans “Le Son de Vie”, le nouveau podcast Europe 1 Studio sur la résilience, ukulélé à la main, il raconte son histoire et sa reconstruction, à la fois très entouré et seul face à son destin.

Sur scène, Mathias Malzieu, le charismatique chanteur du groupe Dionysos, bondit. Dans la vie, c’est un touche-à-tout qui enchaîne les livres et les films. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il a failli mourir d’une maladie du sang rarissime en 2013. “Me faire sauver la vie est l’aventure la plus extraordinaire que j’aie jamais vécue”… C’est ce qu’il écrit dans son livre et son album “Vampire en Pyjama”.  Un vampire parce qu’il a eu besoin du sang des autres pour survivre. En pyjama parce qu’il a passé trois mois en chambre stérile. Un survivant parce qu’il avait seulement 1 chance sur 1 million de trouver un donneur pour une greffe de moelle osseuse. 

Aujourd’hui, Mathias Malzieu est en pleine forme mais il a traversé l’enfer. S’il en s’est sorti, c’est grâce à son abnégation mais aussi à tous ces super-héros, avec ou sans blouses blanches, qui l’ont entouré. Dans le deuxième épisode du “Son de Vie”, un podcast Europe 1 Studio porté par le journaliste Sébastien Guyot, il raconte son chemin vers la résilience au son des bulles de Coca-Cola, de roues de skate-board et d’airs de ukulélé.
 

“Le Son de vie” est un podcast Europe 1 studio

Auteur : Sébastien Guyot

Réalisation : Julien Tharaud

Cheffe de projet édito : Fannie Rascle

Diffusion et édition : Clémence Olivier

Graphisme : Mikaël Reichardt

Archives : Service Patrimoine d’Europe 1