25 novembre 2020

5H-7H : Europe Matin présenté par Sébastien Krebs 
Réouverture des magasins de jouets : “On va tout faire pour rattraper novembre”

Les annonces d’Emmanuel Macron sur les commerces ont provoqué un soulagement chez les magasins de jouets, pour qui chaque jour compte avant Noël. Sur Europe 1, le PDG de JouéClub, Jacques Baudoz, anticipe un mois de décembre intense, avec de nombreux aménagements dans les magasins.
INTERVIEW

Quelques précieux jours de gagnés. C’est ce que salue le secteur commerçant, qui s’est félicité des annonces d’Emmanuel Macron sur une réouverture des commerces non essentiels à partir de samedi. Pour les magasins de jouets, qui craignaient une réouverture seulement début décembre, cette bonne nouvelle représente un véritable défi, comme l’assure Jacques Baudoz, PDG de JouéClub, sur Europe 1.

100 clients en moyenne par magasin

Cette réouverture “anticipée” au 28 novembre “nous permet d’avoir un week-end de plus que ce qui avait été annoncé au départ, autour du 1er décembre. C’est déterminant”, affirme le dirigeant, qui se montre prudent sur la fréquentation des magasins à l’approche de Noël.

Lorsqu’ils rouvriront leurs magasins aux clients, samedi matin, les enseignes devront appliquer un protocole sanitaire encore plus strict que ce qui était mis en place avant le confinement. “La jauge va passer de quatre à huit mètres carrés pour un client”, détaille Jacques Baudoz, dont les magasins, qui font en moyenne 800 mètres carrés, pourront donc accueillir 100 clients simultanément.

“Efforts assez importants” des salariés

“Ensuite, les horaires d’ouverture vont être élargis de manière à pouvoir assurer le flux”, poursuit le responsable, qui veut “inciter les gens à venir plutôt dans les périodes creuses, de manière à pouvoir faire leurs courses dans de meilleures conditions, avec aussi plus de personnel à leur disposition pour leur donner des conseils. L’ouverture des magasins le dimanche pourrait être décidée localement. Enfin, les magasins de l’enseigne inciteront les clients à se munir de l’application TousAntiCovid au moment des courses de Noël. 

Mais cela suffira-t-il à faire revenir les clients en magasins et compenser la fermeture quasi-complète lors du mois de novembre ? “Si on augmente nos heures d’ouverture, on pourra le faire”, veut croire Jacques Baudoz. “Mais ça va être au prix d’efforts assez importants au niveau des équipes, qui vont être très sollicitées. On va tout faire pour pouvoir récupérer ce manque à gagner du mois de novembre.” Pour y parvenir, JouéClub, comme d’autres enseignes du secteur, continuera d’appliquer le click and collect et la livraison.