15 huin 2020

12h-14h : La France bouge 
Retour de tous les élèves à l’école : “Une promesse magique difficile à mettre en oeuvre”

Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a annoncé lundi sur Europe 1 que le très strict protocole sanitaire qui régit les écoles serait amendé pour permettre le retour à l’école de tous les élèves, annoncé dimanche par Emmanuel Macron. “On demande aux enseignants de mettre un rond dans un carré…”, réagit la secrétaire générale du SNUIpp-FSU au micro d’Europe 1. 
INTERVIEW

Dimanche dans son allocution, Emmanuel Macron a annoncé la reprise des cours lundi 22 juin dans les crèches, écoles, collèges “de manière obligatoire et selon les règles de présence normale”. Pour permettre ce retour, le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, a confirmé lundi sur Europe 1 que le très strict protocole sanitaire qui régit actuellement les écoles serait amendé dès mardi. “Une promesse magique, difficile à mettre en oeuvre sur le terrain…”, commente Francette Popineau, secrétaire générale du SNUIpp-FSU, pour qui “beaucoup de questions se posent encore.” 

“On ne va pas gagner tant de place”

“L’allègement fondamental sera celui de la distanciation physique qui sera désormais moins contraignante”, a expliqué Jean-Michel Blanquer. Il faudra respecter une distance d'”un mètre latéral entre chaque élève”, et non plus de 4m2 par élève.

Mais “en maintenant un mètre de distance entre chaque table, on ne va pas gagner tant de place”, pointe Francette Popineau. “Surtout si on a des tables à deux places, comme c’est le cas dans beaucoup d’écoles, où l’on ne peut installer qu’un seul enfant, mais qui prennent beaucoup de place.” Le nombre de sanitaires est par ailleurs insuffisant dans bon nombre d’établissements scolaires, ajoute-elle.

“On demande aux enseignants de mettre un rond dans un carré”