23 mars 2020

Europe 1 Culture médias- 9h30-11h
 
“Sept à huit” sur TF1 passe en quotidienne pour raconter le confinement

Sept à Huit – la quotidienne vient remplacer la série Demain nous appartient dès lundi soir sur TF1. Harry Roselmack a présenté sur Europe 1 le nouveau concept de l’émission, forcément chamboulé du fait du confinement lié au coronavirus.

INTERVIEW

A actualité exceptionnelle, dispositif exceptionnel. Dès lundi, le magazine Sept à huit sur TF1 passe en quotidienne, du lundi au vendredi à 19h05, en plus du dimanche habituel. Comment les familles, les entreprises, les personnels soignants, les commerçants et les personnes isolées affrontent-ils le coronavirus ? Réponse à partir de ce lundi soir et toute la semaine avec Harry Roselmack, venu présenter ce nouveau défi au micro d’Europe 1.

L’émission sera diffusée en lieu et place de la série Demain nous appartient, dont les tournages sont à l’arrêt pour cause de coronavirus. La bande annonce parle “d’expériences de vie, d’initiatives solidaires et des difficultés liées à cette situation”. Alors quel va être le programme précisément ?

“Une France qui s’est réinventée”

D’après le présentateur, l’émission parlera d'”une France qui s’est réinventée depuis 7 jours, qui travaille différemment, qui vit différemment”. Au menu donc, “la vie d’un immeuble parisien, des séquences à Belle-île, à Tours, dans les services hospitaliers, les forces de l’ordre, la banlieue…”, détaille-t-il.

Selon Harry Roselmack, la force de ce format “totalement nouveau” tient dans la “diversité des situations, les difficultés mais aussi les initiatives positives” qui seront présentées. Avec des nouveautés dans la forme, “la situation et les règles de confinement” obligent : “Le rythme et le flux seront différents de ce qu’on fait actuellement. On va avoir des séquences tournées par les gens eux-mêmes, des interviews par skype… C’est une télévision nouvelle”, commente le présentateur. 

“Un vrai défi logistique”

 

Autre avantage, l’émission sera diffusée “à J+1 ou J+2 par rapport à nos tournages. On est pas dans la ‘news’ mais dans la vie des Français. C’est un vrai défi logistique, éditorial, de production”, confie-t-il.

Côté présentation, ce ne sera pas sur le plateau habituel à TF1 mais dans les bureaux d’Éléphant, la société de production d’Emmanuel Chain qui produit Sept à huit. Les équipes, qui ont recréé en plateau une sorte d’intérieur avec table et canapé, seront renforcées d’une partie de l’équipe éditoriale de Éléphant, et de quelques journalistes reporters d’images intermittents “en renfort sur la durée”, puisque comme le rappelle Harry Roselmack, on ne sait pas encore quand la situation se terminera.

Sept à huit – la quotidienne débute donc lundi soir à 19h05 sur TF1, et durera sans doute le temps du confinement.