17 avril 2020

SONDAGE EXCLUSIF – Coronavirus : petit moral pour les Français, inquiets pour l’économie

Selon un sondage BVA exclusif pour Europe 1 et Orange publié vendredi, le moral des Français se stabilise au niveau constaté après l’annonce, lundi par Emmanuel Macron, d’un déconfinement progressif à partir du 11 mai. Ceux-ci s’inquiètent notamment pour l’économie du pays.
EXCLUSIF

Alors que l’allocution d’Emmanuel Macron sur la crise du coronavirus et l’évolution de la situation, lundi soir, avait causé une baisse notable du moral des Français, celui-ci se stabilise en fin de semaine, se maintenant à 6,1. Néanmoins, une embellie se confirme concernant la vision de l’avancement de la crise. Depuis plusieurs jours, les statistiques du Covid-19 se révèlent encourageantes. Sans que cela ne prenne la forme d’une impression croissante de sortie de crise, la proportion de Français estimant que “le pire est devant nous” atteint toutefois son plus bas niveau depuis le début du sondage (41%).

Peu de Français croient à une reprise normale le 11 mai

À trois semaines de la date annoncée du déconfinement, les Français se montrent prudents. Parmi eux, 38% souhaiteraient que celui-ci soit généralisé lentement en plus de deux mois, contre 32% qui, eux, aimeraient que ce déconfinement se fasse en moins d’un mois. Un quart des Français vont jusqu’à espérer que celui-ci soit repoussé au-delà du 11 mai.

Sur ce qui est de la durée et des modalités de ce déconfinement, 55% des Français imaginent qu’il sera généralisé en plus de deux mois et peu s’attendent à une reprise normale des activités dès la date annoncée par le président français. C’est sur la question de l’école que les principaux doutes subsistent. En effet, moins d’un tiers des parents pensent que leurs enfants retourneront à l’école dès le 11 mai.

9 Français sur 10 inquiets quant au pouvoir d’achat et au chômage

Suivant une tendance observée depuis plusieurs jours, la situation économique continue de cristalliser les inquiétudes des Français. Ils sont de plus en plus nombreux (73%) à penser que les effets de la crise sanitaire sur le plan économique se feront sentir au-delà de l’année 2020. Une hausse de 4 points par rapport à la semaine précédente qui témoigne de leur anxiété. Par ailleurs, environ 9 Français sur 10 se déclarent inquiets quant au pouvoir d’achat, à la croissance, au chômage, à la situation des petites entreprises et à l’endettement du pays.