24 février 2021

8H15 : L'interview politique de Sonia Mabrouk
Vaccins : Thierry Breton promet “2 à 3 milliards de doses” produites par an dans l’UE “d’ici fin 2021”

Critiquée depuis début février sur le retard de livraison des vaccins contre le Covid-19, l’Union européenne met les bouchées double pour accélérer la production de doses sur son sol, assure Thierry Breton. Il évoque “entre 2 et 3 milliards de doses” produites par an d’ici la fin de l’année sur le sol européen. 
INTERVIEW

La Commission européenne, qui a négocié les précommandes de vaccins anti-Covid au nom des Vingt-Sept, est visée par un feu nourri de critiques à la suite notamment des retards de livraisons de centaines de milliers de flacons. Thierry Breton, le “monsieur vaccin” européen, assure que l’Union travaille d’arrache-pied pour accélérer et pérenniser la production de vaccins sur le sol européen. “Si les choses se déroulent bien, entre 2 et 3 milliards de doses pourront y être produites par an d’ici la fin de l’année”, explique le commissaire à l’industrie sur Europe 1 mercredi. 

Un “combat” en deux phases

L’Union européenne est engagée selon lui dans un “combat” pour le vaccin qui se déroule en deux phases. “D’abord, la phase scientifique. Nous avons gagné sur ce terrain-là, avec un vaccin produit en 10 mois. C’est un exploit”, salue Thierry Breton. La seconde partie du “combat” concerne quant à elle la production des doses. “Il faut s’assurer que les vaccins sont fabriqués, ce qui est le plus compliqué.” 

Les usines pharmaceutiques sont “nombreuses” en Europe, souligne le commissaire européen à l’Industrie, ce qui favorisera à terme la production vaccinale de l’UE. Mais il faut pour cela que chacune “s’adapte aux spécificités des vaccins”, en se procurant notamment le matériel nécessaire à l’élaboration des flacons. “Le vaccin nécessite entre 400 et 500 composants divers à assembler en temps réel. Si un seul composant manque, toute la chaîne est interrompue.”