12 août 2020

Katherine Pancol révèle que son nouveau livre est inspiré… d’un post Instagram

Katherine Pancol était invitée au micro d’Europe 1, mercredi matin, pour parler de son futur roman graphique, “Eugène et moi”. L’ouvrage, qui sera publié en novembre, raconte une virée rocambolesque au Mexique.
INTERVIEW

Katherine Pancol, romancière à succès qui publie en novembre “Eugène et moi”, a vécu un printemps particulier. Elle pensait d’abord profiter du confinement provoquée par le coronavirus pour bouquiner. “Je n’étais pas parti pour travailler, mais plutôt avec un énorme panier de livres à lire”, a raconté l’auteure, mercredi matin, au micro d’Europe 1. Elle avait d’ailleurs publié Bed Bug cinq mois plus tôt. 

Tout d’un coup, son programme a été chamboulé : “Un soir, arrive sur mon fil Instagram un message d’une très bonne amie (surnommée Eugène, ndlr), mais que je ne vois pas très souvent parce qu’elle a la bougeotte. Elle voyage tout le temps”, poursuit-elle.

Eugène, “tout le temps en colère”

“Eugène est tout le temps en colère. Dans son post, elle disait que le confinement était formidable, que les gens allaient peut-être enfin regarder le monde, et arrêter d’être obsédés par leur nombril. Elle a fini le message par ‘ouvrez les yeux, bande d’abrutis'”, sourit-elle.

Vient alors l’idée de raconter son voyage au Mexique qu’elle avait réalisé avec son amie, quand les deux jeunes femmes avaient 20 ans. Les illustrations du livre intitulé Eugène et moi, qui sortira en novembre, ont été réalisées par Anne Boudart.

Une écriture adaptée

Katerine Pancol, qui écrit d’habitude des romans, a dû adapter son écriture. “Quand vous écrivez un roman, vous rentrez beaucoup plus profondément dans la psychologie des personnages. Là, il faut donner des indices et il faut que ça aille vite”, résume la romancière, pas mécontente d’avoir transformé ce confinement en période créatrice.