26 janvier 2021

9h-11h - Europe 1 Culture médias - Philippe Vandel
A quoi va ressembler la chaîne Culturebox ? Le numéro 2 de France Télévisions répond


Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo
France Télévisions a annoncé la création de Culturebox, une nouvelle chaîne éphémère qui ambitionne de faire vivre la culture 24h sur 24 et 7 jours sur 7, malgré la crise sanitaire. Stéphane Sitbon-Gomez, directeur des antennes et des programmes de France Télévisions, précise mardi dans “Culture Médias” à quoi ressemblera ce nouveau projet, lancé début février.
INTERVIEW

L’annonce a fait grand bruit, sans que l’on sache exactement en quoi elle consistait. France Télévisions va lancer prochainement une chaîne éphémère, Culturebox, pour faire vivre la culture malgré la crise sanitaire. Invité de Culture Médias mardi, le directeur des antennes et des programmes de France Télévisions Stéphane Sitbon-Gomez raconte par le menu à quoi va ressembler cette nouvelle chaîne et ses programmes culturels inédits.

Culturebox devrait débuter en février, sur la plateforme de France Télévisions. Mais elle pourrait aussi être diffusée sur la TNT, sur le canal 19 laissé vacant par France O. “Dès les premières heures, il y a eu un enthousiasme et un soutien absolu de Roselyne Bachelot et du ministère de la Culture”, se réjouit Stéphane Sitbon-Gomez, qui a observé également “un très vif intérêt” du président du CSA. C’est cette instance qui doit donner, dans les jours qui viennent, l’autorisation de diffusion à Culturebox.

Retour de Daphné Bürki et un spectacle par soir

Créée en 10 jours, la grille des programmes de Culturebox n’est pas encore finalisée. Mais le directeur des antennes et des programmes de France Télévisions confirme déjà deux programmes. La chaîne, diffusée 24h/24 et 7j/7, proposera ainsi un spectacle vivant par soir.

“Chaque soirée sera consacrée à un art différent : vous aurez de l’opéra, puis le lendemain de la musique urbaine, il y aura du théâtre, du ballet”, détaille le numéro 2 de France Télévision. “Toutes les cultures seront invitées. Tous les artistes seront là pour prendre la parole.”

Culturebox proposera également une émission quotidienne, “Culturebox l’émission”. “Elle sera animée par Daphné Bürki et Raphaël Yem, qui inviteront tous les artistes directement en plateau pour discuter, pour faire du live, pour présenter leurs créations pendant le confinement, etc.”, explique Stéphane Sitbon-Gomez. Cette émission sera diffusée de 19h à 21h.

Les après-midis de l’antenne seront consacrés à des rediffusions des magazines culturels de France Télévisions. “L’idée n’est pas d’être une chaîne de rediffusion”, prévient cependant Stéphane Sitbon-Gomez. “C’est une chaîne qui offrira une meilleure exposition à l’offre culturelle très riche de France Télévisions. L’idée est de permettre aux Français de voir des spectacles jamais vus à la télé jusqu’à aujourd’hui.”

Une chaîne à 5 millions d’euros

Cette nouvelle chaîne éphémère devrait durer aussi longtemps que les lieux de culture seront fermés. Le coût de Culturebox est estimé à 5 millions d’euros. La chaîne n’aura pourtant ni pub, ni sponsoring. “Nous allons faire des économies supplémentaires, nous allons redéployer le budget, jouer des annulations dues à la crise”, explique le numéro 2 de France Télévisions, qui envisage des parrainages de captation de spectacles, comme le fait déjà France Télévisions.

Pour lui, l’objectif de la chaîne est clair : “Dans un contexte économique difficile, l’idée est de faire tous les efforts possibles pour être au rendez-vous des besoins des Français.”