24 novembre 2020

INFORMATION EUROPE 1
INFO EUROPE 1 – Sécurité globale : les Français plutôt favorables à l’article 24, selon un sondage commandé par Matignon

Selon un sondage Ifop commandé par le gouvernement et consulté par Europe 1, une majorité de Français soutient l’article 24 de la proposition de la loi sur la “sécurité globale”, qui prévoit de pénaliser la diffusion malveillante d’images de policiers.
INFO EUROPE 1

C’est un sondage qui mettra sans doute un peu de baume au cœur de Gérald Darmanin. Depuis plusieurs jours, les polémiques s’enchaînent pour le ministre de l’Intérieur, fortement attaqué sur l’évacuation violente de la place de la République, lundi soir, et l’article 24 de la proposition de loi sur la “sécurité globale”. Cette disposition a suscité l’indignation d’associations de défense de la presse et de nombreuses rédactions, qui ont dénoncé une atteinte à la liberté d’informer. 

Alors que la proposition de loi a finalement été adoptée à l’Assemblée nationale par 388 voix pour et 104 contre, Europe 1 a pu consulter mardi après-midi les résultats d’un sondage confidentiel, réalisé à la demande du service d’information du gouvernement (SIG), dépendant de Matignon.

Six Français sur dix favorables

982 personnes ont été consultées par l’Ifop sur cette question : “Dans le cadre du projet de loi sécurité globale, le gouvernement propose d’interdire la diffusion du visage d’un policier ou gendarme en intervention lorsque cette diffusion a pour but de porter atteinte à son intégrité physique ou psychique. A ce sujet, de laquelle de ces deux opinions vous sentez-vous le plus proche ?”

Selon les résultats de cette enquête, 58% des Français estiment que l’article controversé est “une bonne chose car la diffusion de ces images met en danger les policiers ou gendarmes concernés”. Pour 40% des 982 personnes sondées, c’est “une mauvaise chose car les citoyens et les journalistes doivent pouvoir documenter les interventions des forces de l’ordre” et 2% ne se prononcent pas.

Un reflet du morcellement politique

Toujours selon ce document qu’Europe 1 a consulté, 63% du “total gauche” n’est pas d’accord avec cette mesure. Ainsi, 72% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon s’y opposent, comme 54% des électeurs d’EELV aujourd’hui.

À l’inverse, 76% des sympathisants La République en marche soutiennent l’article 24 (66% pour les électeurs d’Emmanuel Macron en 2017). Du côté de la droite (UDI, LR, DLF et RN), 74% des personnes sondées soutiennent la mesure. Cette proportion monte même à 83% chez les électeurs de François Fillon en 2017.